B

Vos Artistes (B)

Bing Crosby Date de naissance : dimanche 3 mai 1925

Profession : Chanteur, acteur

Genre : Jazz, swing, Pop traditionnelle

Légende du showbiz américain, Bing Crosby a imprégné le monde du spectacle de son talent exceptionnel. Véritable passe-partout, il reste l'un des premiers artistes à s'être entièrement investi dans le cinéma comme dans la chanson.

BIOGRAPHIE

Jeunesse et dé but de carrière

Harry Lillis Crosby voit le jour aux États-Unis, dans l'Etat de Washington. Issu d'une famille modeste, il est amené à travailler pour aider son père.

À force d'économies et de petits boulots, Bing Crosby parvient à se payer des études de droit à l'Université de Gonzaga. Il s'y inscrit en 1920 mais n'achèvera pas son cursus étant de plus en plus pris par la musique, sa seconde passion.

Le jeune Bing Crosby s'investit davantage dans des cours de batterie et de piano, jusqu'à abandonner entièrement ses études. Bing Crosby intègre alors la formation musicale Musicaladers.

Entièrement composé d'étudiants comme lui, Musicaladers se produit principalement dans des événements estudiantins et des petits spectacles locaux. Al Rinker, fondateur du groupe, réussit à leur décrocher un contrat de soirées à animer au Clemmer, sal le de spectacle locale en vogue.

Lancement et parcours musical

Roy Boomer, gérant du Clemmer est intéressé par le talent de Bing Crosby et Al Rinker. Il les engage à titre permanent et leur écrit des chansons que les deux compères interprètes sur scène.

C'est en 1925 que le duo décide de tenter sa chance à Hollywood. Bing Crosby et Al Rinker se spécialisent dans des spectacles musicaux, notamment en compagnie de Fanchon et Marco . Près de 35 spectacles seront donnés au bout desquels les noms de Bing Crosby et d'Al Rinker deviennent très populaires.

En 1925 toujours, une nouvelle formation voit le jour. Les Rhythm Boys sont composés de Bing Crosby, Al Rinker et Harry Barris. Ils sortent « Mississippi mud » en 1927 et deviennent très célèbres de Seattle à Chicago .

« Reaching for the moon » en 1930 rend la voix de Bing Crosby, chanteur principal du groupe, particulièrement célèbre.

Le chanteur s'intéresse de plus en plus à la comédie et débute à l'écran en jouant son propre rôle dans « I surrender dear » en 1931. Son talent inné et sa popularité grandissante lui permettent de paraître dans « One more chance » la même année.

Fort de son succès, Bing Crosby fera en 1932 trois apparitions très remarquées dans des longs-métrages à succès, « Billboard girl », « The big broadcast » et « Dream house ». « Too much harmony » l'année suivante permettra au chanteur de devenir une figure incontournab le de s principaux films à succès de l'époque.

Il continuera dans le rô le de Paul Lawton pour « She loves me not » ou encore en jouant le personnage de Jeff Larabee dans « Rhythm on the range ».

Une dizaine de longs-métrages caractériseront cette riche carrière cinématographique jusqu'aux années 40.

Suite de carrière

Cette décennie permettra à Bing Crosby de s'affirmer autant musicalement qu'à l'écran. Avec le succès de « Only forever » qui sera le leader des titres vendus en fin 1941, Bing Crosby démontre qu'il n'a rien perdu de son talent. Son rôle dans « Birth of the blues » la même année sera salué par les critiques.

Bing Crosby monopolisera les charts des États-Unis en 1942 et 1943 avec « White christmas » et « Sunday, monday or always ». Cette période sera également marquée par des apparitions dans de nombreux films comme « En route vers le Maroc », « Au pays du rythme » en 1942 ou « Dixie » en 1943.

Jusqu'à la fin des années 40, Bing Crosby accumulera les tubes comme « Swinging on a star » en 1944, « It's been a long, long time » l'année suivante ou « I can't begin to tell you » en 1946.

Il en est de même au cinéma avec des rôles dans près d'une quinzaine de longs-métrages notamment « La mélodie du bonheur » en 1946, « Un yankee à la cour du roi Arthur » en 1949 ou « Jour de chance » en 1950.

Bing Crosby se concentrera par la suite sur sa carrière au cinéma jusqu'au début des années 70. Les années 50 sont marquées par le succès notoire de « White christmas » en 1954 tandis que « The Bing Crosby Show » sera l'une des séries télévisées les plus populaires de la décennie suivante.

Bing Crosby paraîtra dans « Il é tait une fois Hollywood » en 1974 avant de mettre fin à sa carrière cinématographique.

La star rendra son dernier souffle en Espagne en 1977 à l'âge de 74 ans.