J
vendredi 19 octobre, 2018

Vos Artistes (J)

Date de naissance : samedi 4 octobre 1947

Profession : Chanteur, Auteur, Compositeur

Genre : Variété, Chanson française, Yéyé

Artiste majeur de la scène musicale française, Julien Clerc continue de séduire par ses productions. Après son 45 T " La cavalerie " ou encore la comédie musicale " Hair ", qui ne manqua pas de faire scandale, à la fin des années 60, Julien Clerc fêtait encore ses quarante ans de carrière en 2009 sur scène en reprenant notamment quelques uns des titres de " Où sont les avions ? ". En janvier 2012, le chanteur se produira au Palais des Congrès, accompagné d'une orchestre symphonique.

BIOGRAPHIE

Elevé dans un environnement confortable, Julien Clerc se destine à des études de Droit même s'il semble plus attiré par la musique.

Au milieu des années 60, deux rencontres amicales sont déterminantes : la première avec Maurice Vallet, puis la seconde avec Etienne Roda-Gil qui deviennent tous deux ses paroliers.

Julien Clerc se fait repérer chez Pathé Marconi et enregistre son premier 45 tours, "La cavalerie", qui fait les beaux jours de mai 68.

Il enchaîne deux 45 tours avant de sortir son premier album en 1969.

C'est aussi l'année où il monte sur la scène du Théâtre de la Porte Saint-Martin pour jouer dans la comédie musicale "Hair". Il enregistre également un autre tube intitulé "La Californie".

Les années 70 sont très prolixes. Julien Clerc enregistre de nombreux albums : "Des jours entiers à t'aimer" (1970), " Julien Clerc " (1971), qui comprend l'extrait "Ce n'est rien", "Liberté, égalité... ou la mort" (1972), avec le classique "Si on chantait", "Julien" (1973), "Terre de France" (1974), "N° 7" (1975), sur lequel figurent "This Melody" et "Elle voulait qu'on l'appelle Venise", "A mon âge et à l'heure qu'il est" (1976), et enfin "Jaloux" (1978), où l'on retrouve "Ma préférence".

Femmes, je vous aime

Julien Clerc s'impose comme un des artistes majeurs de la chanson française durant cette décennie et entame confiant les années 80.

Elles commencent avec les albums "Clerc Julien" et "Sans entracte" tous deux sortis en 80.

C'est à cette époque qu'il se sépare professionnellement de son parolier de toujours, Etienne Roda Gil.

L'album suivant, "Femmes, indiscrétion, blasphème" (1982) révèle le désormais classique "Femmes... je vous aime" tandis que "Lili voulait aller danser" laisse apparaître une facette plus ludique.

Deux ans plus tard, l'album "Aime-moi" laisse apparaître d'autres titres non moins ludiques comme "La fille aux bas nylon " et surtout "Melissa" qui fait un carton en France et même à l'étranger.

En 1987, "Hélène", le single extrait de "Les aventures à l'eau" continue sur cette veine ensoleillée.

En 1990, c'est un Julien Clerc plus grave qui s'exprime dans "Fais-moi une place", notamment avec des extraits plus tendres comme la chanson-titre ou plus sérieux comme "Nouveau Big Bang".

Le retour d'Etienne Roda-Gil

L'album "Utile", en 1992, marque les grandes retrouvailles de Julien Clerc et Etienne Roda-Gil. Les liens sont renoués et on retrouve à nouveau le parolier fétiche sur l'album "Julien" en 1997.

Il s'entoure néanmoins de quelques plumes nouvelles sur l'album "Si j'étais elle" qui sort fin 2000. Julien Clerc entame à cette occasion une grande série de concerts dans diverses salles parisiennes et sous différents formats (acoustique/électrique). Cette série démarre début 2002 et passe aussi bien par l'intimiste Européen que par le Zénith de Paris.

Cette série de concerts donne lieu à deux CD nommés "Julien déménage". Mais un est enregistré en janvier au Zénith (live acoustique et électrique) et le second en février au Bataclan (live acoustique).

La nouvelle scène française

Son album "Studio" sort en juin 2003. Le chanteur a sélectionné un certain nombre de standards dont il confi l'écriture des textes en français à quelques uns de ses amis : Jean Loup Dabadie, Maxime LeForestier, David Mc Neil ou Alain Souchon mais aussi à de jeunes plumes tels Benjamin Biolay et Carla Bruni .

En octobre 2005, sort "Double enfance", un opus pour lequel il écrit la musique et demande à des auteurs de lui écrire des textes. Carla Bruni, qui a déjà travaillé avec Julien Clerc, est notamment rappelée pour trois titres.

Un nouvel album qui vaut à Julien Clerc une tournée l'année suivante de plus de soixante dates à travers la France, notamment au Zénith et l'Olympia. Des spectacles que l'artiste promène également à l'Etranger, aux Etats-Unis, au Canada ou encore aux Pays-Bas, en 2007.

L'interprète de "Ma préférence" est de retour en 2008 avec "Où s'en vont les avions ?". Un album coproduit par Benjamin Biolay, qui lui écrit également les titres.

Parmi les auteurs qui figurent aussi sur le disque, une nouvelle fois Carla Bruni Sarkozy, Maxime Le Forestier, Jean Loup Dabadie ou encore Gérard Manset.

Après une tournée, de plus d'une centaine de dates, en 2009, une année qui marque les quarante ans de carrière de Julien Clerc, l'artiste se produira pour trois concerts symphoniques du 13 au 15 janvier 2012 sur la scène parisienne du Palais de congrès.