R

Vos Artistes (R)

Date de naissance : mercredi 10 janvier 1945

Profession : Chanteur, Musicien, Compositeur

Genre : Rock, Pop, R'n'B, Jazz, Disco

Influencé par le rock et la guitare de Jeff Beck Rod Stewart va connaître de gros succès, notamment avec "Lady lay" et "Maggie May" avant de se tourner vers la pop et le disco.

BIOGRAPHIE

Destiné à devenir footballeur, las, Rod Stewart se tourne finalement vers la musique. Après un tour d'Europe alors qu'il n'est pas encore majeur, il rejoint brièvement un premier groupe, les Hoochie Coochies.

C'est à la faveur du Jeff Beck groupe que Rod Stewart effectue ses classes et se révèle.

Le mélange de la voix roque de Rod Stewart et la guitare de Jeff Beck fait des albums "Truth" en 1968 et "Cosa Nostra Beck Ola" l'année suivante, des succès.

En 1970, accompagné de Ronnie Wood, il rejoint, jusqu'en 1975, The small faces qui deviennent rapidement les Faces. Ils sortent leur premier album "First steps" parallèlement au deuxième disque de Rod Stewart . ContrAIRement au premier album du chanteur, "An old raincoat won't ever let you down", "Gasoline Alley" reçoit un excellent accueil du public, en particulier le titre "Lady lay". C'est une autre chanson, "Maggie May" qui retient l'attention sur le disque "Every picture tells a story", en 1971.

Il enchaîne avec "Every dull moment", l'année suivante, ainsi qu'avec "Smiler" et "Atlantic crossing" en 1975.

Après le toujours très rock "A night on the town" en 1976, le chanteur se tourne vers la pop et le disco avec "Blones have more fun", dont est extrait le tube "Da ya think I'm sexy".

Les années 80 ne réussissent pas à l'artiste en manque d'inspiration malgré les titres "Passion" et "Baby Jane".

Il faut attendre 1993, pour que Rod Stewart revienne à la faveur de la bande origina le de s "Trois mousquetaires" (avec "All for love" qu'il interprète avec Sting et Bryan Adams ) et de son album "Unplugged" sur lequel il retrouve Ron Wood.

Cinq ans plus tard, "When we were the new boys" reçoit un accueil mitigé tandis qu'avec "Human" en 2001 le chanteur donne une orientation R&B à sa carrière.

Après une tournée en 2001 toujours, c'est la sortie des albums "The great american songbook". La sortie des disques, composés de 3 opus, s'échelonne entre 2002 et 2004. Ils offrent notamment de redécouvrir l'âge d'or du cinéma américain.

En 2007, le rocker effectue son retour sur scène, notamment en France où il se produit sur la scène du Palais Omnisport de Paris Bercy.